ConnexionfrFrançais€ EUR
Notre expertise
€ EUR
fr

LA SCIATIQUE

La sciatique ou lombosciatique est une douleur liée à la compression, la traction, l’irritation ou la lésion du nerf sciatique qui innerve la jambe. La douleur sciatique peut être ressentie entre le bas du dos et le pied en passant par la fesse et la face postérieure de la cuisse. La douleur sciatique est principalement unilatérale et ne se localise donc qu’au niveau d’un des membres inférieurs. Comment reconnaître une sciatique et que faire durant une crise douloureuse ?

SOMMAIRE
  • 1. Qu'est ce que la sciatique ?
  • 2. Quelles sont les causes de la sciatique ?
  • 3. Quels sont les symptômes de la sciatique ?
  • 4. PERCKO, une solution complémentaire et de long terme
1. QU’EST CE QUE LA SCIATIQUE ?

Le nerf sciatique est le plus gros et le plus long des nerfs du corps humain. Il assure la motricité et la sensibilité des membres inférieurs et contrôle principalement les articulations de la hanche, du genou, de la cheville et des muscles postérieurs de la cuisse, de la jambe et du pied. Il émerge de la colonne vertébrale au niveau de la colonne lombaire (le bas de votre dos) entre la quatrième et la cinquième vertèbre lombaire. Il descend ensuite dans la fesse puis dans la cuisse et se divise en plusieurs branches qui vont innerver différentes parties du membre inférieur.

La névralgie sciatique, communément appelée sciatique, est une irritation du nerf sciatique due à une compression, une traction ou plus rarement une lésion du nerf sciatique.

Il existe 3 grands types de sciatalgies :

La plus fréquente est la sciatique d’origine discale : c’est lorsque le nerf sciatique entre en conflit avec une hernie discale (ou une pathologie d’un disque) qui peut le comprimer ou l’irriter.

Les sciatiques radiculaires sont liées aux racines du nerf sciatique. Un conflit au niveau de la racine du nerf qui peut être issu de très nombreuses causes (inflammation ou infection, obstacle sur le trajet du nerf, glissement d’une vertèbre, adhérences tissulaires, etc).

Les sciatiques non radiculaires peuvent être d’origine traumatique, tumorale ou vasculaire.

La sciatique alerte donc sur un dysfonctionnement au niveau du bas de votre dos.

2. QUELLES SONT LES CAUSES DE LA SCIATIQUE ?

Pour diagnostiquer la sciatique, des examens palpatoires et neurologiques peuvent être effectués. Le médecin prescrit souvent une radiographie du rachis lombaire. Si la sciatalgie est persistante, le bilan radiologique sera complété par des examens complémentaires permettant d’identifier précisément le type de sciatique et son origine.

Les causes les plus fréquentes sont :

La hernie discale : L’irritation du nerf sciatique par un disque est une des causes les plus fréquentes.

Le rétrécissement du canal lombaire : également appelé sténose du canal vertébral. Les personnes âgées sont plus souvent touchées par cette pathologie, souvent liée à l’arthrose.

La grossesse : le poids du ventre génère un bras de levier important qui s’exerce sur la colonne lombaire, crée une augmentation de la lordose lombaire (la courbure naturelle de votre dos) et de la pression exercée sur les disques qui peut entraîner un pincement du nerf. La douleur disparaît spontanément après l’accouchement. Les chocs et les traumatismes : une chute ou un accident peut avoir une influence sur la mobilité de votre colonne lombaire, et notamment entraîner des dysfonctions qui peuvent faire pression ou irriter le nerf sciatique.

Le syndrome facettaire : les facettes articulaires se trouvent de part et d’autre de vos vertèbres. Ce syndrome est favorisé par une hyperlordose (une courbure lombaire trop prononcée), une faiblesse des abdominaux, ou des sports entraînant une extension trop importante. Il entraîne une inflammation des facettes articulaires et occasionne des douleurs dans le bas du dos. Il peut parfois être amplifié par des mauvaises positions, maintenues durant de longues périodes ou un manque d’activité important. Une légère variation dans l’alignement de ces facettes, associée à l'inflammation, peut avoir une incidence sur les émergences du nerf sciatique à proximité.

Le syndrome du piriforme : le piriforme est un muscle puissant du bassin et de la hanche. La douleur du piriforme n’est pas une douleur sciatique mais peut s’y apparenter, car la localisation de la douleur est similaire à celle de la sciatique

Les facteurs favorisant la sciatique sont nombreux, les plus courant sont :
  • Les activités sportives comportant des rotations importantes de la colonne vertébrale et des postures cambrées (saut en hauteur, lancer de javelot ou de poids, aviron, équitation, danse,…)
  • Le port régulier de charges lourdes et l’utilisation du dos au lieu des jambes pour soulever ces charges,
  • Le surpoids,
  • La grossesse,
  • L'arthrose,
  • Le tabagisme,
  • Les micro-traumatismes répétés (vibrations importantes par exemple),
  • De facteurs génétiques,
  • De mauvaises positions maintenues durant de trop longues périodes,
  • Une activité sédentaire
3. QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA SCIATIQUE ?

Le symptôme principal est une vive douleur, qui peut survenir au niveau du bas du dos, de la fesse, dans la partie postérieure ou latérale de la cuisse, le genou, la partie latérale de la jambe et jusqu’au gros orteil.

Cette douleur peut s’accompagner d’un engourdissement au niveau de la fesse ou du membre inférieur, des picotements, une sensation de brûlure, des fourmillements, une perte de sensibilité ou de force musculaire. Elle peut survenir de façon intermittente ou continue, et varie selon les individus et le niveau d’irritation du nerf.

4. PERCKO, UNE SOLUTION COMPLÉMENTAIRE ET DE LONG TERME

Lorsque la douleur dure plus de 48h ou si elle s’accompagne de troubles de la sensibilité ou de la mobilité il est recommandé d’aller consulter votre médecin traitant. Il sera en mesure d’effectuer un diagnostic précis et pourra vous offrir une prise en charge pluridisciplinaire afin de vous accompagner (examens complémentaires, antalgiques, séances de kinésithérapie).

La douleur sciatique est, dans la majorité des cas, issue d’un conflit entre une hernie discale et le nerf sciatique. Les produits PERCKO permettent à l'utilisateur de conserver une mobilité du rachis et donc de répartir les contraintes sur l’ensemble de la surface du disque et ainsi prévenir l’apparition des hernies discales (nb: les hernies discales sont principalement issues du vieillissement naturel du disque, cependant certains mouvements répétitifs ou gestes brutaux peuvent malgré tout abîmer les disques prématurément).

Le système de tenseurs, présent au niveau des épaules et des lombaires, aide à tonifier les muscles lombaires pendant les périodes d’inactivité, et de garder une mobilité articulaire et une tonicité musculaire grâce au principe d’autocorrection.

La technologie Lyne, présente dans tous les T-shirts et gilets PERCKO, est le fruit d’une recherche continue depuis 2014 avec une équipe d’experts en biomécanique, de kinésithérapeutes et d’ostéopathes. Le système de tenseurs brevetés vous invite à vous redresser régulièrement lorsque que vous commencez à adopter une posture avachie. Contrairement à une ceinture lombaire, qui a tendance à atrophier les muscles, vous gardez toute votre autonomie.

Les T-shirts et gilets de la gamme Lyne sont des dispositif médicaux, ils sont développés en France et recommandés par plus de 1 700 professionnels de santé (ostéopathes, kinésithérapeutes, médecins du sport, ergonomes).

Pour choisir le produit Lyne qui vous convient cliquez ici.

Bénéficiez de 10€ de réduction sur votre prochain achat et tentez de gagner :

1 outil d’auto-massage Loop*

OK

*Voir conditions générale des ventes et conditions du jeu-concours.

NOUS SUIVRE:
A PROPOS DE NOUS
Notre HistoireIls Nous AimentCandidature Spontanée
CONTACT
Contact
Equipez Vos Employés